Vous trouverez ci-après quelques publications de frères de la communauté, réalisées seul ou en collaboration.

2024_06_08 19_33 Office Lens

Déjà en 1955, le théologien Rahner parlait d’une Eglise en diaspora. Le nouveau livre du fr. Simon-Pierre rejoint cette nouvelle condition de l’Eglise et des chrétiens aujourd’hui.

Se faufilant dans l’entretien de Jésus avec Nicodème, cet homme qui vient le trouver de nuit, l’auteur relit cette rencontre comme ce qui est désormais notre chemin de foi. Son diagnostic est sûr et son style nous invite à l’audace. Soyons de celles et ceux qui viennent réinventer leur foi à partir du point zéro. Nicodème ou la nuit des commencements.

Le livre est en vente à la librairie du Monastère de Wavreumont au prix de 19,60€.

CouvertureOriginale

Frère Hubert Thomas

Ils parleront un langage nouveau

2021

31BLDbshFUL._SX329_BO1,204,203,200_Encore disponible d’occasion

Fr. Hubert Thomas

L’autre voix
Le désert, un espace de libération
Éditions Anne Sigier
2008

Pour le frère Hubert Thomas, le « désert » est partie intégrante de toute existence humaine. C’est un espace de libération où l’on espère se trouver en s’y perdant. Et la vie monastique en est comme le prototype. L’auteur puise dans son expérience de moine une sagesse qu’il cherche à transmettre à ceux et celles qui désirent avancer un peu plus loin dans leur humanité et leur foi, en les encourageant à ne pas désespérer. Loin de s’adresser à une élite ou à des « parfaits », le frère Hubert Thomas rejoint dan ce livre toute personne pour qui la foi ne va pas de soi, ou qui a le sentiment de ne pas être à la hauteur. L’Évangile n’est pas un ensemble de règles à appliquer, mais un lieu où, dans la liberté et animé par l’Esprit, il est possible d’inventer sa voie et d’entrer dans l’espace neuf, ouvert par la Bonne Nouvelle. 

15913_small

Fr. Hubert Thomas

Foi et délivrance
Figures du Christ thérapeute
Éd. Lessius
Coll. Donner raison n° 43
2013

Ce livre est à la fois l’expression d’une pratique inventive de la foi et une réflexion sur elle, animées par le désir et le goût de Dieu, éclairées sans cesse par une lecture intelligente et priante des Évangiles. Il s’agit de «faire la vérité». Au fil des pages, on prend conscience que l’auteur propose un itinéraire de recréation. Libéré de la peur, le lecteur entre dans le renouvellement de son être et découvre à frais nouveaux les linéaments d’une nouvelle Imitation de Jésus-Christ pour le XXIe siècle.

dieu-est-nu-1-1Simon-Pierre Arnold

Dieu est nu :
Hymne à la divine fragilité

Ed. Lessius
2019
280 p.

41tbk6jmTqL._SX339_BO1,204,203,200_Talitha Qum
Simon-Pierre Arnold, o.s.b.

Les relations entre la Vie Religieuse et l´Église furent toujours complexes. D’une part, tout au long de l´Histoire, les religieux et religieuses ont toujours manifesté un amour passionné pour l´Église et celle-ci une admiration affectueuse, craintive et parfois réticente envers eux et elles. Mais, d´autre part, notre vocation d´hommes et de femmes « consacrés » fait de nous, dès notre origine, l´aiguillon dans la propre chair de l´Église. Ne sommes-nous pas nés dans le désert d´Égypte (les premiers moines), d´une critique implicite de la cléricalisation de l´Église et d´une revendication du retour à nos origines « martyrielles » et charismatiques. L´Église elle-même, d´ailleurs, ne cesse de nous renvoyer à nos intuitions fondatrices chaque fois que nous nous en écartons soit en nous cléricalisant soit en nous mondanisant.

Éditions Croix du Salut
2018
116 p.

9786137365489-1Au fil de l’eau : Propos épars d’un passeur
Simon-Pierre Arnold, o.s.b.

La foi c’est la liberté. Si elle est ce qui reste quand il ne reste rien, elle me dépouille chaque jour de ce qui reste qui ne serait pas elle. Se lever chaque matin au creux de ma mort endémique et cesser de la voir comme un point final. Ouvrir sans cesse la question du silence : « Qu’est-ce que cela veut dire ? ». La résurrection : une énigme en forme de négation. Mais il faut d’abord retourner sur le lieu de ses défaites en se demandant : « Qui nous roulera la pierre ? ». Ensuite, oser s’approcher du vide, contempler le vertige de l’absence au petit-matin. Alors, au plus intime de ton être, l’ange qui t’attend toujours te poussera dehors, vers la Galilée, là où le quotidien a pris visage de nouveauté partagée. Là je Le verrai, là je Le vois.

Éditions Croix du Salut
2018
112 p.

Ces livres sont en vente au magasin du monastère.