6

Personne dans ta famille ne porte ce nom-là.

C’est bien pour cela qu’il s’appellera Jean. Car ma famille et toute la famille humaine entrent dans une ère nouvelle. Si j’ai donné naissance à cet enfant, moi qu’on disait stérile, ce n’est pas seulement pour assurer la survivance d’un nom, pour qu’on puisse remplacer d’âge en âge les vieux Zacharie par des bébés-Zacharie. C’est pour que le monde entier s’ouvre sur un autre avenir.

Vous êtes venus vous réjouir avec moi parce que le Seigneur m’a montré la grandeur de sa miséricorde. Mais c’est à chacun de nous qu’il prodigue sa miséricorde. Et c’est pour cela que mon fils s’appellera Jean, ce qui veut dire : le Seigneur est favorable, le Seigneur fait grâce. Car c’est à l’humanité entière qu’il est aujourd’hui favorable.

Vous attendez le Messie et vous savez qu’Élie doit venir d’abord. Le voici. L’ange nous l’a promis : il marchera devant, en présence du Seigneur, avec l’esprit et la puissance du prophète Élie. Le Seigneur vient, sa mère est enceinte de trois mois, mon enfant est là pour lui préparer un peuple capable de l’accueillir. C’est pour cela qu’il s’appellera Jean, comme personne avant lui.

Vous voudriez l’appeler Zacharie, ce qui veut dire : le Seigneur se souvient. Vous voudriez que Dieu se souvienne des temps anciens, de la gloire éteinte d’Israël. Vous voudriez d’un Messie qui vienne restaurer le passé, rétablir la royauté. Vous voudriez que tout redevienne comme avant. Vous voudriez que mon fils s’appelle Zacharie pour que demain soit comme hier.

Eh bien, non, il s’appellera Jean. Car plus jamais rien ne sera comme hier.

Il s’appellera Jean, car il porte le nom d’un matin tout neuf. Le monde ancien s’en est allé. Tout désormais peut enfin commencer.

Fr. François Dehotte

Lectures de la messe :
Is 49, 1-6
Ps 138 (139), 1-2.3b, 13-14ab, 14c-15ab
Ac 13, 22-26
Lc 1, 57-66.80

© 2016 - Monastère Saint-Remacle de Wavreumont

Nous suivre :