Au fil des jours : janvier-février-mars 2020

Le 31 décembre, frère Luc et frère Renaud se rendent aux funérailles de l’abbé Philippe Thiry, notre bien-aimé maître en philosophie. Ancien professeur des Facultés de Namur et de Louvain-la-Neuve, retraité depuis quelques années, il était venu renforcer le secteur pastoral de Jalhay. À Wavreumont, il a animé notre retraite en 2014, a donné cours sur les preuves de l’existence de Dieu et sur Paul Ricœur, et avait commencé un cycle sur Nietzsche avant d’être hospitalisé. Il a aussi égayé quelques moments festifs de la communauté par ses dons de magicien. Tu nous manques déjà, Philippe.

7ded9708-df89-11e4-8d59-cbae0ea9dfb8_original

Le 5 janvier, frère François participe à l’action de grâce et à une cérémonie d’adieux en l’honneur de la pasteure de l’Église protestante de Malmedy, Madame Baumgart-Treicher, qui prend sa retraite. Un nouveau pasteur doit être désigné.

Frère Renaud anime la retraite des sœurs bénédictines de Virginal, du 5 au 10 janvier. Le 11, quelques frères partagent avec elles un repas fraternel et festif, suivi d’une visite de la collégiale de Nivelles.

Frère Hubert reprend l’animation de l’oblature avec frère Pierre, Marie-Pierre Polis, conseillés par Birte Marianne Day et Pierre Cornet.

Nous décidons d’équiper la salle de conférence du Moulin d’une boucle magnétique pour malentendants.

Le projet de disposer des panneaux solaires sur le toit du monastère est également acté.

Le 20 janvier, le séniorat se réunit avec des amis engagés pour réfléchir à une collaboration plus étroite avec des proches de la communauté.

Le 23 janvier, une veillée œcuménique nous fait revivre le naufrage du navire de saint Paul dans les Actes des apôtres. Ce n’est qu’un apéritif avant les jours de tempête qui vont suivre au propre comme au figuré.

Du 2 au 9 février, frère Renaud anime la retraite des bénédictines de Saint-Thierry, près de Reims, abbaye de Guillaume et de Poppon qui devint Abbé de Stavelot.

13254688_807899082674593_1070444237612030851_o

Le 3 février, frère Beto rentre du Pérou. Malheureusement, à peine arrivé, il reçoit la nouvelle d’une détérioration de la santé de son papa, Monsieur Campos, qui décédera quelques jours après, le 10. Nous célébrons une eucharistie en communion avec lui et sa famille.

Le 4 février, frère Jean-Albert réussit son permis de conduire valable pour deux ans.

Le 10 février, nous recevons nos sœurs de la Paix-Notre-Dame pour un goûter festif et un partage fraternel.

RencontrePND-Wavreumont-14(2)

RencontrePND-Wavreumont-05

RencontrePND-Wavreumont-11

Frère Bernard repart pour le Pérou jusqu’au mois d’octobre.

Nous apprenons avec tristesse le décès d’André Fournier, curé de Pontorson et ancien prieur du Mont-Saint-Michel, lorsque nous parrainions cette petite communauté qui a vécu plusieurs années en ce lieu illustre, aujourd’hui occupé par les Fraternités de Jérusalem. André est enterré le 15 février en cet endroit entre ciel et mer, qu’il a tant aimé.

a7240488

Du 21 au 23 février, nous vivons un recyclage avec le philosophe Jean-Michel Longneaux sur la notion de progrès.

oPZEsAScc2rUIqlVF1saxvgmu3-uDijqbJpmlWydJzo_YfUsgmxSNpINJyX_it_kqEyP98P_YvcmyDjD1NJLMcxx9Sq-zwUCbFxyUxapisW-6BYJ6npJbJ-3LUaRcUXDozA4E6CxOAjhbQ

Le groupe de la Relève à Mambré entame un nouveau programme avec les dix plaies d’Égypte et une étude de textes d’Emmanuel Falque.

Le 3 mars, frère François anime une journée d’entrée en carême chez nos frères d’Étiolles en France.

À partir du 14 mars, notre eucharistie n’est plus accessible au public, à la demande des évêques. Nos activités à l’hôtellerie cessent et nous ne pouvons pas dire quand elles reprendront. Nous nous organisons pour un confinement demandé par le gouvernement. Nous prions pour chacun d’entre vous et restons en communion dans l’espérance.